La mort est perçue en chamanisme comme une transition, le passage entre 2 réalités.

Le chamane peut avoir un rôle de « passeur d’âmes » à jouer lorsqu’une âme n’arrive pas à voyager jusqu’au Royaume de la Mort. Cette pratique est aussi appelée « psychopompe » (du grec qui signifie « guide des âmes) : il s’agit de conduire les âmes décédées vers l’au-delà.   

Il accompagne également le deuil des personnes qui restent grâce à des rituels.